mardi 2 avril 2019

Adieu à Agnès Varda


Grande dame du théâtre, photographe, réalisatrice, Agnès Varda était présente dans un monde bien masculin et cela donne d'autant plus d'importance à son regard très pertinent et touchant.
Voici l'hommage de France Inter rendu à cette femme haute en couleurs (une nouvelle femme francophone à rajouter à la liste de celles auxquelles mes élèves dédient un petit film ces jours-ci: je vous en dirais plus ultérieurement).

Pour ouvrir une semaine consacrée aux femmes, Laure Adler avait rencontré Agnès Varda chez elle à Paris. C’était quelques jours avant la présentation de son nouveau documentaire « Varda par Agnès » à la Berlinale.
Agnès Varda se livre différemment aujourd’hui. C’est un moment particulier dans sa carrière de cinéaste et dans sa vie de femme.
La conversation est intime, légère, complice. L’occasion pour elle de nous parler de tendresse, d’enfance, de souvenirs. Il y est un peu question de cinéma, mais surtout de la vie, de tout, de rien, et de tellement de choses…

Interview de Laura Adler en janvier dernier (53 minutes)

lundi 1 avril 2019

Poisson d'avril


En France, le 1º avril, c'est le jour des blagues. Les enfants collent des poissons en papier dans le dos de leurs amis.
Pour en savoir plus sur cette tradition amusante, cliquer sur le site de momes.net

lundi 18 mars 2019

L'épicerie gratuite de l'université Rennes 2

Une petite compréhension orale, niveau A2, B1 (le texte lacunaire doit être facile à réaliser).
France 3 Bretagne: 1min51


Manifestations pour le climat



  • Une vidéo facile à utiliser avec les apprenants:
  • Rien qu'à Paris, quelque 29 000 jeunes ont défilé pour protester contre le réchauffement climatique, selon la préfecture de police (vendredi 15 mars 2019)

  • vendredi 15 mars 2019

    Message de Nicolas Hulot aux jeunes à la veille de la Marche du Siècle

    Je ne peux cacher ma faiblesse envers Nicolas Hulot. Je me souviens de mon émerveillement quand j'étais gamine, assise sur le tapis orangé du salon devant ses exploits  dans son émission Ushuaïa. Il nous menait tantôt au fond de l'océan, tantôt sur les flans d'une haute montagne ou aux commandes d'une aile-delta. Je me souviens du ton de sa voix qui est toujours le même quand il parlait et respirait avec difficulté dans des conditions adverses, seul- ou presque-, en pleine nature. On regardait son émission en famille parce qu'elle était différente de tout ce qu'on pouvait voir à l'époque et pourtant dieu sait si mon père se moquait de lui, ce doux-dingue.
    Et puis, Nicolas a grandi, il est devenu militant puis ministre (j'ai été si fière de lui!), il s'est retiré et il est de retour, toujours là pour défendre sa planète, notre planète.
    Aujourd'hui, il nous offre un message dirigé aux jeunes dans un moment critique pour notre environnement.
    Je vais l'étudier avec mes élèves (même si mon unité autour de l'écologie est déjà finie!!) car cela s'adresse à eux. J'ai tellement envie que les jeunes que j'ai en classe se sentent concernés par ce problème. L'adolescence n'est pas le moment idéal pour s'intéresser à autre chose qu'à ce qui se passe à l'intérieur de leur corps et de leurs émotions. Il vivent un tel chamboulement.
    Et puis, en regardant le message de Nicolas Hulot, au passage, si le coeur nous en dit, on pourra toujours réviser l'impératif, comme ça, on aura aussi un objectif grammatical!
    Profitez bien de la vidéo, elle est émouvante.

    mardi 5 mars 2019

    Plastique dans les océans...


    ... il faut un traité international contraignant.
    Ecoutons Isabelle Autissier, la présidente du WWF France

    Transcription de l'interview ICI